• Contact
  • Rechercher
  • Rechercher
  • Contact
Rechercher
Qu’est-ce qu’une laryngectomie ?

Une laryngectomie totale est une opération chirurgicale effectuée aux stades avancés des cancers touchant le larynx ou les zones proches du larynx. Elle peut s’avérer une expérience traumatisante, mais vous devez savoir que vous n’êtes pas seul. Plus de 100 000 personnes dans le monde ont subi la même opération. Sachez qu’il est tout à fait possible de retrouver une bonne qualité de vie après une telle intervention.

Une laryngectomie totale est une intervention chirurgicale consistant à retirer le larynx, qui est l’organe de la phonation. Après une laryngectomie, la respiration se fait à travers une ouverture pratiquée dans le cou, et non plus par le nez et la bouche.

Bien que cet événement change radicalement la vie de la personne qui le subit, il ne l’empêche pas pour autant de continuer à profiter de la vie. La toux peut être réduite à un niveau minimal, vous pouvez réapprendre à parler et il est possible d’apprécier à nouveau les odeurs et les saveurs.

 

Les conséquences

Le larynx joue plusieurs rôles importants. Il abrite les cordes vocales, qui produisent le son de notre voix. Le larynx nous aide également à respirer et à avaler. C’est pourquoi l’ablation du larynx conduit non seulement à des changements dans la voix de la personne, mais également dans sa respiration, sa déglutition et son odorat.

 

Votre nouvelle voix

Notre voix nous permet d’exprimer nos pensées et nos émotions. Elle est en réalité indissociable de notre identité. La perte de votre voix naturelle peut avoir une incidence non négligeable sur votre capacité à communiquer. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs nouveaux moyens de vous rendre la voix. Après l’opération, vous allez très probablement suivre une rééducation avec un orthophoniste pour réapprendre à parler.

Il existe essentiellement trois techniques de production vocale qui peuvent vous être enseignées après l’intervention chirurgicale : la voix œsophagienne, l’électrolarynx et la voix trachéo-œsophagienne.

Cette dernière est la plus courante et celle qui présente les meilleurs résultats. Elle recrée la voix la plus naturelle, la plus fluide et la plus facile à comprendre.

Pour parvenir à recréer cette voix trachéo-œsophagienne, un implant appelé prothèse phonatoire est placé dans une petite ouverture pratiquée entre la trachée l’œsophage.

Cette technique peut le plus souvent s’apprendre assez rapidement après l’opération, et elle est relativement facile à maîtriser.

On peut aussi vous donner un appareil électronique appelé « électrolarynx ». Il s’agit d’un dispositif que vous placez sur votre cou et qui génère, sur pression d’un bouton, des sons électroniques qui vous servent à communiquer.

Enfin, vous pouvez également apprendre la phonation œsophagienne. Ce type de communication vocale consiste à envoyer de petits volumes d’air de votre bouche vers votre œsophage, puis de les rejeter par éructation.

Les fonctions de votre nez

Votre nez fait bien plus que sentir les odeurs : il réchauffe, humidifie et filtre l’air que vous respirez. Ainsi, lorsque l’air arrive dans vos poumons, il a atteint la température corporelle et est suffisamment humide pour que vos poumons puissent fonctionner correctement.

Après l’opération, vous respirez par le trachéostome qui a été pratiqué dans votre cou, et ces fonctions du nez sont donc perdues. Le fait de respirer par un trachéostome ouvert entraîne une chute de la température et de l’humidité dans vos poumons. Les poumons réagissent à ces changements en produisant plus de mucus. Résultat, vous toussez davantage (comme si vous étiez enrhumé) et il se peut que votre trachée soit irritée.

Les échangeurs de chaleur et d’humidité (HME, pour Heat and Moisture Exchanger en anglais) comme Provox XtraHME ont été mis au point pour compenser les fonctions perdues de votre nez. Ils aident à rééquilibrer le « climat » qui règne dans vos poumons. Ils doivent être portés de jour comme de nuit devant votre trachéostome et servent à maintenir une température et un taux d’humidité optimaux pour l’air que vous inspirez, ce qui permet de normaliser la production de mucus et de réduire la toux. Les HME sont très utiles car ils vous permettent également d’obstruer le trachéostome pour communiquer.

Vous voulez en savoir plus sur les HME Provox XtraFlow et Provox XtraMoist ?

Retrouver l’odorat après une laryngectomie

Votre nez a une autre fonction importante : vous permettre de sentir les odeurs. Après l’opération, comme vous ne respirez plus par le nez, vous n’allez plus sentir les odeurs automatiquement comme vous le faisiez auparavant. Il va donc vous falloir apprendre à utiliser une technique particulière appelée « rétro-olfaction », qui consiste à renvoyer de l’air vers votre nez pour pouvoir sentir les odeurs.

 

La liberté de la phonation mains-libres

Le domaine de la phonation mains libres a largement été développé ces dernières années. Des dispositifs et accessoires spéciaux ont été mis au point pour rendre possible l’utilisation de la prothèse phonatoire sans avoir à obstruer le trachéostome avec la main.